Aller au contenu

Jérémy : Préparateur de Commande chez Green220

Jérémy, c’est une des personnes clés chez Green 220. Toujours à l’heure, voire même en avance, il est là de bon matin à l’atelier. En effet, c’est lui qui se charge des commandes passées sur notre site ! Préparation, emballage, expédition, anecdotes et astuces : on vous dit tout.

Salut Jérémy, j’espère que tu vas bien ! Tu peux te présenter vite fait ?

Héhé oui tout va bien mais les vacances sont déjà loin ! Je suis Jérémy. Cela fait 2 ans donc que je prépare les colis pour les clients de Green 220. Je traite une dizaine de colis par jour, uniquement les pièces détachées et les produits d’occasion.

La préparation d’un colis ça semble simple, tu confirmes ?

Alors, oui, c’est simple mais il faut quand même être précis et concentré pour éviter les erreurs ! J’avoue que les clients ne nous laissent rien passer, toi-même tu sais Camille ! On a plus de 1000 références en stocks, heureusement que l’atelier est en bande organisée.

Tu me racontes par le détail ?

Bien sûr, c’est si gentiment demandé ! On traite les commandes tous les jours en général, parfois tous les 2 jours si on est en coup de speed à l’atelier. On commence par imprimer le bon de commande (NDLR : la facture) qui va nous guider pour la préparation de la commande. On n’est pas Amazon, donc pas d’aide robotique : on se déplace pour faire le picking dans les étagères. On revient sur la station pour choisir le format de colis le plus adapté, et on met des protections si le carton est trop grand. On saisit l’adresse sur ColiShip (NDLR : logiciel de Colissimo utilisé pour l’expédition) et voilà ! Et on renvoie le numéro de tracking à l’équipe pour qu’elle le transmette au client, évidemment…

Certains clients nous font remarquer sur TrustPilot que la protection est insuffisante, tu le sais…

Oui, je me doute mais parfois la “bourre” n’est pas dispo… On réutilise parfois des protections envoyées par nos partenaires, histoire de ne pas jeter inutilement. On a pas attendu Vinted pour nous aiguiller ! Par contre on ne pourra jamais avoir un calage parfait et optimal, il y aurait trop de pertes…

Les colis ce n’est que des cartons, pas d’enveloppes ou autres pochettes ?

Eh bien non. Parfois – exceptionnellement – pour des pièces prises en charges en garanties mais c’est assez rare. Les frais de ports chez nous, c’est un forfait en fait. On a le prix fixe du Colissimo, qui inclut l’assurance pour le client, le carton et les 20 % de taxes. On a pas la possibilité en fait de nous adapter plus finement, même si c’est l’un des projets en cours de réflexion.

Des remarques sur des adresses ou instructions de livraisons ?

Alors on reçoit bien les instructions de livraisons, mais dans 99 % des cas on ne peut pas les traiter. Si c’est pour la livraison cela concerne le facteur et nous n’avons pas de possibilité de communiquer directement avec lui… Sinon on te fait la remarque s’il y a des besoins spécifiques, histoire d’anticiper si possible avec le client.

Un dernier mot ?

On lit aussi – comme toi – les remarques et certaines sont injustes. Quand on se trompe, oui, l’erreur est humaine, et on le prend à notre charge, mais lorsque c’est simplement les délais de livraisons qui sont rallongés, et donc de la faute du transporteur, c’est rageant de se faire saquer pour ça. Oui j’ai lu “La nouvelle guerre des étoiles” que tu m’avais conseillé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *