Aller au contenu

Portrait de Dante, technicien atelier

Après Jérémy pour les colis et Camille pour la partie client, direction l’atelier pour tout ce qui concerne la maintenance. On discute donc réparations, garanties et entretiens avec Dante, notre technicien (en) métal.
Salut Dante, on se voit pour la série d’interview pour le blog !
Salut le J. Je suis Dante, la créature de l’atelier, et dans l’aventure Green 220 depuis le début soit depuis plus de 3 ans maintenant. Je m’occupe des devis et des réparations des produits achetés sur notre site. Je gère également le stock de pièces détachées et le réapprovisionnement des sites.
C’est vrai qu’on ne te voit pas souvent, on doit s’inquiéter ?
Pas du tout, j’aide Jérém’ à préparer les colis, je réceptionne les colis en retour et ceux dont la RMA (NDLR : “Retour Marchandise Accordée”) est ouverte, je fais les devis et bien entendu les réparations ! J’ai tout le temps les mains dans le camboui quoi, c’est un peu plus salissant que ces messieurs-dames derrière leurs claviers !
Il y a donc beaucoup de retours produits c’est cela ?
Oui et non. Oui car j’ai de quoi m’occuper toute la journée, et non par rapport aux ventes. On travaille également avec de grandes enseignes donc il faut prendre cela en compte. Si un client achète un produit chez nous, il peut nous le retourner gratuitement pour un diagnostic. De là, deux possibilités : prise en charge sous garantie ou alors établissement d’un devis de réparation. Et si ça ne convient pas au client, il suffit de payer les frais de retours de sa roue ou trottinette.

Nina Mercado / Unsplash.com
Comment se passe l’arbitrage devis / garantie ?
Tout dépend de la panne et de l’état du produit. Une crevaison par exemple c’est devis directement, si c’est suite à une chute également. On prend en compte aussi l’état général du produit, forcément. Globalement à peu près la moitié des produits est pris sous garantie mais tu connais la nature humaine : ceux qui en parlent le plus sont ceux qui sont déçus, à qui on a refusé la garantie.
Tu as déjà eu des choses folles ou ce qui se passe à l’atelier reste à l’atelier ?
Comme tu le dis, ce qui se passe à l’atelier reste à l’atelier, j’aime bien cette phrase je vais la mettre à l’entrée ! On a déjà tout eu et n’importe quoi comme emballage, des bouteilles plastiques ou un carton fait de trois / quatre cartons différents. Même la Poste a dû le renforcer c’est dire ! Sinon des produits dans un état lamentable avec un kilo de boue séchée, des roues nettoyées au karcher, d’autres qui n’ont eu “aucun choc” mais dont les coques internes et externes sont fendues de partout…. J’en passe et des meilleures !
Tu participes à la création des tutos également, avec Camille : c’est basé sur tes réparations ?
Pas forcément, il y en a certains qui sont des classiques comme le changement d’une chambre à air, d’autres qui font suite à des demandes clients. On ne peut pas faire un tutos sur tout, même si nous avons beaucoup de pièces détachées. Certaines pièces sont réservées à des utilisateurs experts dans leur domaine.
Un dernier mot ?
Oui : on ne peut pas faire de diagnostic fiable à distance. Il faut voir le produit pour savoir la panne de manière à réparer correctement. Sinon c’est peut-être une carte-mère défectueuse, ou une batterie en fin de vie, ou peut-être les deux… Et ce n’est pas parce qu”’Internet dit que” que cela s’applique à votre cas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *