Aller au contenu

Loi EDPM 2023 : les Règles pour Rouler en Trottinettes et Gyroroues Électriques

A mesure que les trottinettes électriques et les gyroroues deviennent de véritables moyens de locomotion du quotidien, le risque d’accidents et d’amendes augmentent aussi. Alors pour vous mettre en sécurité et rouler en toute légalité, voici nos conseils ! ?

Loi EDPM, ce qui change en 2023

Si vous excédez la vitesse autorisée de 25 km/h, si vous roulez sur un trottoir sans autorisation ou si vous débridez votre appareil, vous serez passible d’une amende de 135 €, et non plus 35 € comme c’était le cas jusqu’à présent. Pour rappel, acheter un EDPM débridé par construction est passible de 1500 € d’amende.

Conformément au décret du 1er septembre 2023, les trottinettes électriques sont interdites aux moins de 14 ans. En raison d’une expérience de conduite jugée trop faible à cet âge et pour éviter les accidents, il a été décidé d’autoriser la trottinette électrique aux plus de 14 ans.

Règles sur voie publique

En ville – et la voie publique en général – quelques règles s’imposent. Comme le rappelle la réglementation des EDPM en France, les engins doivent circuler sur voie publique à 25 km/h maximum. D’ailleurs, vous êtes autorisés à rouler seulement sur les pistes cyclables, les voies vertes ou la route s’il vous n’avez aucune alternative.
panneau m12 pour EDPM

Certains feux tricolores français arborent un panneau “M12” (c’est son nom ?) en forme de triangle. En fait, ils vous indiquent la possibilité de passer dans certaines directions mais seulement si la voie est libre. Sachez que cette condition vous permet de franchir un feu de lumière rouge ! Bien pratique lorsque le feu dure des heures.
Pour rappel, que vous rouliez en trottinette ou gyroroue, l’assurance est obligatoire pour tous les EDPM. Votre appareil doit être munis de feux avant et arrière, de catadioptres ainsi qu’un klaxon.

Règles sur voie privée

Pour les plus têtes brûlées d’entre vous, qui veulent déployer le plein potentiel de leur engin, vous êtes autorisés à rouler avec un appareil débridé (plus de 25 km/h) sur voie privée. Par voie privée, on entend une route ou un chemin qui n’est pas ouvert à la circulation publique.
piste cyclable voie privée EDPM

Veillez néanmoins à circuler sur une voie verte ou une piste cyclable et d’être assurée. Dans ce cas précis, le casque et le gilet jaune sont obligatoires.

Conseils pour votre propre sécurité (et celle des autres)

Pour votre propre sécurité, montez seul (monter à plusieurs est interdit) afin d’éviter un déséquilibre ou une surcharge de l’engin. Même si celui n’est que conseillé, Green220 vous incite fortement à porter un casque et un gilet jaune afin d’être visible et surtout ce dernier est obligatoire la nuit ou en cas de visibilité trop faible le jour. Enfin, respectez les limites de vitesse. Il ne manquerait plus que vous vous fassiez flasher ! ?

Évidemment, avant toute utilisation, nous vous conseillons de vérifier le bon état de fonctionnement de votre engin (freins, pression des pneus, lumière, direction, visseries) pour éviter de potentielles mises en danger de vous-même et d’autrui.

Au même titre que la voiture, il vous est interdit de conduire en état d’ébriété ou sous l’influence de stupéfiants. Il est aussi interdit de porter des écouteurs ou autre système de son susceptible de brouiller votre concentration lorsque vous conduisez.

Pour une conduite en toute sécurité, soyez attentifs et ayez les yeux partout ! Vous n’êtes pas seuls sur les routes et même si vous roulez correctement, le danger peut venir d’ailleurs. Enfin, si votre engin n’est pas résistant à la pluie, évitez de rouler. Maximisez vos chances de préserver votre engin… et vous-même. ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *